28 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Deux pour une

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-deux-pour-une.html


L’avis de Mlle Jeanne : On m’a dit est un très bel album sur un sujet très important : le harcèlement scolaire. On suit plusieurs enfants, tous embêtés par leurs camarades de classe. Les illustrations représentent des moments clefs de leur harcèlement.
Néanmoins, certains cas d’enfants m’ont paru un peu… non pas irréalistes, mais peu probables (j’ai peut-être (ou surement) tort). « On m’a dit que mes lunettes me faisaient une drôle de tête. Je veux plus les mettre »). Aujourd’hui, il y a tout de même beaucoup d’enfants qui ont des lunettes : cet exemple me paraissait un peu étrange.
Les textes sont en rime et cela donne un rythme particulier à l’histoire. Il y a un beau message d’espoir à la fin : on peut vaincre le harcèlement scolaire. L’histoire est enrichie de deux témoignages d’enfants victimes du harcèlement scolaire ; ils décrivent avec leurs mots ce qu’ils ont vécu.
Les dessins sont très beaux et la couverture explique en une seule image ce qu’on va découvrir dans l’album…

L’avis de Yoko : On trouve de plus en plus le thème du harcèlement scolaire en littérature jeunesse (Audrey Retrouvée, Les petites reines, etc) et je trouve que c’est une très bonne chose car nous sommes assez nombreux à en avoir souffert (je dis nous car sans avoir été « harcelée » au point d’être dans l’état de détresse de certains je n’ai pas eu une année de sixième ni très sympathique ni très agréable (et après sondage auprès de certaines de mes amies, c’est souvent une classe où les problèmes de mise à l’écart et de stigmatisation des élèves sont nombreux)). Les enfants ou ados sont parfois cruels (et gratuitement) les uns avec les autres et c’est ce qu’On m’a dit réussi à montrer. Les motifs de harcèlement sont nombreux, ont des intensités variables mais ont toujours un impact et une répercussion sur la personne concernée.
Les couleurs douces et les phrases qui riment les unes avec les autres permettent d’adoucir le sujet de l’album et pourquoi pas de réconforter des enfants qu’on aurait embêtés. Même si, comme Mlle Jeanne, certains motifs de harcèlement m’ont semblé être moins d’actualité que d’autres, j’ai trouvé cet album très réussi. J’en profite pour faire un lien avec Mulberry Tree de Cindy Van Wilder (qui n’est pas du tout pour le même public, ne vous méprenez pas ;) ) qui montre également l’importance que les mots peuvent prendre sur notre existence et la seule solution qui existe : ne pas les écouter et vivre sa vie en ne prêtant attention qu’aux remarques des personnes qui nous veulent du bien.
On ne peut donc que vous conseiller On m’a dit pour le message qu’il véhicule et pour sa très bonne réalisation !

image001

Lien vers la chronique : https://blogdeuxpourune.wordpress.com/2016/05/26/on-ma-dit-denel-tismae-et-malice-zambaux/

26 mai 2016

Article dans "Le journal d'Abbeville"




Cette semaine, j'ai eu le plaisir de voir publier un portrait me concernant dans "Le Journal d'Abbeville" dont voici la une.
Et voici l'article complet paru dans le journal.


12 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Ado Lectrice

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-ado-lectrice.html

On m'a dit que cet album parlait du harcèlement scolaire. Du coup, je n'ai pas hésité à le demander à Nats Editions, que je remercie pour l'envoi, parce que ce thème est un thème qui devrait être davantage abordé. Et puis, ça me touche plus ou moins de près. Du coup, cette lecture a vraiment eu un impact sur moi et m'a touchée.
On m'a dit qu'encore beaucoup trop d'enfants subissaient des brimades par rapport à leur physique, à leur personnalité, etc. Et, en plus de cela, à l'école. C'est ce que doivent supporter le groupe d'enfants illustrés dans ce livre. 
On ne suit pas un enfant en particulier : chaque enfant, de tout âge, se fait harceler sur une chose différente : zozotement, lunettes, dents ou encore parce qu'il parle à un autre qui se fait lui-même harceler. Même s'il n'apparaît que sur une double page maximum, on s'attache tout de suite à ce gamin. On en suit surtout une : on l'a voit sombrer à cause des remarques constantes qu'on lui fait. Et là, j'ai eu comme un écho avec moi : j'ai cru me voir, même si elle est bien plus jeune que je ne l'étais et que ce n'était pas du tout pour la même chose.

"Les parents voient leur petite fille aller de mal en pis."

Ce que je trouve vraiment bien avec cet album, c'est qu'il montre également la réaction des parents face au calvaire que vit leur enfant. Et là, deuxième écho : j'y ai vu mes parents, surtout ma mère, essayant de faire en sorte que ça aille mieux lorsque j'étais au plus bas. En plus, tous ses parents sont montrés compréhensifs. Ce qui est important pour combattre le harcèlement et soutenir ces victimes, car il n'y a rien de pire que des adultes qui minimisent le problème en disant que ce ne sont que des gamineries.

Et cet album montre bien que le harcèlement n'est surtout pas une chose à minimiser. Il l'explique de manière efficace aux plus jeunes et sensibilisent les plus grands. Les différentes situations permettent de montrer les différentes formes que peut prendre le harcèlement, ce qui peut nous permettre de nous identifier à au moins un des enfants.

Et tout ça se fait avec des mots simples. Enel Tosmaé met en valeur certains mots, les plus importants, et expliquent à la fois ce qu'est le harcèlement, les effets qu'il produit et comment réagir. Il a une réelle volonté d'essayer de poser des mots sur ce qu'est le harcèlement, chose que je trouve vraiment compliqué à définir. En tout cas, c'est un bel appel à s'aimer soi-même, peu importe ce que pensent les autres.

Conclusion : c'est une excellente lecture ! En écho avec ce que j'ai pu plus ou moins vivre, ce livre m'a vraiment touché. Il est vraiment à mettre dans toutes les mains, que ce soit pour parler du harcèlement ou tout simplement montrer que l'on doit s'aimer soi-même.

Lien vers la chronique : http://adolectrice.blogspot.fr/2016/05/on-ma-dit-chronique.html

11 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - The Library


http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-library.html


En premier lieu, je tiens à remercier chaleureusement Nats Editions de m’avoir permis de recevoir ce Service Presse.

Je suis maman de deux garçons et mon ainé va bientôt fêter ses 10 ans alors autant dire que le thème du harcélement à l’école je le crains et je le redoute. J’ai donc décidé d’aborder ce sujet avec lui en lisant ensemble ce très bel ouvrage.

J’ai trouvé ce livre particulièrement doux compte tenu du sujet abordé et c’est une très bonne chose. De très belles illustrations harmonieuses, de jolies teintes pastelles permettent d’adoucir un peu la violence des mots. Ce livre m’a fait penser à une poésie dessinée..

Il explique le harcélement moral avec des mots simples, à la portée des enfants et c’est un excellent support pour amorcer la discussion avec les plus jeunes. Mais il peut aussi faire prendre conscience aux adultes que certains mots peuvent faire mal et blesser l’enfant. On a tous assisté à un moment ou un autre à ce genre de scène « t’es moche avec tes lunettes ! », « t’es trop gros ! », « t’es trop petit ! », « t’es trop grand ! ».. sans pour autant réagir ou réagir de la bonne façon.

On voit bien grâce aux dessins le désarroi des parents face à la souffrance ressenti par leur enfant, leur anxiété de ne pas pouvoir l’aider. On s’aperçoit que face à la méchanceté on est pas toujours bien armé pour conseiller ou consoler son enfant.

J’ai demandé après lecture à mon fils son ressenti quant à cette histoire et il m’a répondu qu’il était triste pour ces enfants que l’on embetaient parce qu’ils sont différents et que le monde serait mieux si on laissait tout le monde tranquille (futur prix nobel de la paix ?? )
Il m’a aussi dit qu’il avait bien compris les conseils donnés et que s’il lui arrivait la même chose il ignorerait les personnes qui l’embeteraient. On a pu ainsi mettre le doigt sur l’importance du dialogue avec les parents et expliquer qu’il ne faut surtout pas rester dans son coin à subir. Il a aussi pu réaliser qu’il s’était un peu moqué de son copain qui a des lunettes depuis quelques jours et en était chamboulé.

La différence est notre plus grande richesse alors apprenons à nos enfants à l’accepter mais aussi à se défendre contre ce fléau qu’est le harcélement et ce très joli livre est un excellent support pour commencer à en parler avec les plus jeunes.

Mon seul petit bémol reste pour la fin qui m’a semblé un peu trop simpliste mais elle a le mérite de montrer que les choses peuvent s’améliorer.

Les bonus en fin de livre sont un plus très sympathique qui expliquent bien les choses. Je tenais à féliciter Enel Tismaé et Malice Zambaux pour cet ouvrage qui, pour moi, devrait être lu en classe, peut être que les enfants harcelés y trouveraient une solution mais aussi que les harceleurs prendraient conscience des conséquences de leurs actes.

Je recommande vraiment ce livre pour lequel j’ai eu un coup de coeur et que je vais garder précieusement pour pouvoir le lire avec mon plus jeune fils lorsqu’il aura atteint l’âge pour bien comprendre.

Ma note : 9.5/10


Lien vers la chronique : https://thelibraryworld.wordpress.com/2016/05/06/on-ma-dit-de-enel-tismae/

10 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Les livres de Nancy

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-les-livres-de-nancy.html

Je remercie les éditions Nats éditions pour ce service-presse et pour leur confiance.
J'avais envie de découvrir comment les auteurs pouvaient aborder un sujet aussi dur comme le harcèlement scolaire dans un livre jeunesse.

Ce livre montre différentes situations de harcèlement scolaire avec des images aux couleurs asses douces et en utilisant des mots simple de façon qu'il peut être lu dés la primaire.

Je trouve que ce livre peut être un très bon support pour expliquer ce qu'est le harcèlement scolaire aux plus jeunes.

De plus, le livre ne finis pas là, nous retrouvons également des croquis bonus et de la documentation sur le harcèlement scolaire (ce que c'est? Comment faire pour aider un enfant?...) et des témoignages d'enfants avec leurs mots à eux.

En bref, un excellent livre qui explique le harcèlement scolaire aux enfants et qui serait un excellent support pédagogique pour l'expliquer dans les écoles.
Un livre à faire découvrir :)

Un excellent livre jeunesse expliquant ce qu'est le harcèlement scolaire.

Ma note: 5 / 5

Lien vers la chronique : http://les-livres-de-nancy.blogspot.fr/2016/05/on-ma-dit-enel-tismae-malice-zambaux.html?m=0

9 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - El cantou


http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-el-cantou.html


Ce livre traite du harcèlement à l'école.
 
Un livre où l'on trouve les enfants qui racontent les moqueries des autres enfants, tu es trop gros, tu as des lunettes, tu as la peau noire et tant d'autres.
 
Un livre aux couleurs pastel, avec des dessins qui illustrent parfaitement le texte.
 
Des situations difficiles pour les enfants mais aussi les parents qui ne savent pas comment aider leurs enfants.
 
A la fin du livre, nous trouvons des dessins à colorier mais aussi des explications sur le harcèlement scolaire et comment aider nos enfants.
 
Une lecture pour toutes nos chères têtes blondes.

Ma note : 5/5

8 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Entre nous



http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-entre-nous.html



Pour la "petite histoire", ce sujet nous touche mon fils et moi de très près. De trop près malheureusement. Mon fils a été victime de harcèlement et de violences physiques pendant des semaines à l'école. Il n'a rien dit pendant toutes ces semaines, je n'ai rien vu, rien su et encore aujourd'hui, je m'en veux terriblement d'avoir manqué à mon rôle de maman, de n'avoir pas su le protéger.
Je n'ai pas su garder mes larmes à la lecture de cette histoire, écrite toute en douceur et en poésie comme pour adoucir la violence des mots, la violence des actes des autres enfants. C'est simple, j'ai pleuré tout au long de ma lecture, encore très à fleur de peau, encore avec ce trop plein de culpabilité de ne pas avoir sur protéger mon "petit" grand qui avait douze ans au moment des faits. 
On retrouve parfaitement la douceur de la plume de Enel, elle sait poser les mots douloureux d'une façon particulière qui vous touche. Les illustrations de Malice sont sublimes, c'est beau, c'est chaud, comme un flocon apaisant sur une plaie qui fait mal. 
Un sujet grave, très grave et bien trop souvent minimisé par le corps enseignant. Trop souvent balayé par les parents pris par l'engrenage du quotidien. A tous les parents, écoutez vos enfants, ne prenez pas à la légère les plaintes et les pleurs, ne pensez pas toujours que c'est l'adolescence, un caprice et surtout, pour ma part, j'ai appris à me méfier aussi du silence de mon enfant ! 
Merci à Enel et à Malice pour ce moment difficile mais si bien conter et illustrer.
 
 

6 mai 2016

"On m'a dit..."



                       

On m'a dit  

 2 mai 2016
Nats Éditions

* Où le trouver :
- Sur la boutique de Nats Editions ici
- Sur Amazon ici 
- Sur La Fnac ici
Pour obtenir un livre dédicacé, vous pouvez me contacter sur ma page Facebook ou utiliser le formulaire de contact par mail qui se trouve dans la colonne de gauche.

 Résumé :
“On m´a dit”
... que je suis trop grosse
... trop maigre
... que mes lunettes sont moches
... que ma peau est trop foncée

Encore aujourd´hui, beaucoup trop d’enfants entendent ce genre de réflexions en milieu scolaire et en dehors. À l’heure des réseaux sociaux, le harcèlement scolaire est un fait à ne pas ignorer, mais il n’est heureusement pas une fatalité.

Enel Tismaé et Malice Zambaux dénoncent ce fléau avec détermination mais avec tendresse et proposent quelques solutions.

Pour vous faire un avis sur le texte, vous pouvez lire les chroniques de blogueurs ici ou des extraits de l'histoire ici. 





Copyright © Enel Tismaé et Nats Editions. Tous droits réservés.

5 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Dans la biblio de Mia

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-dans-la-biblio-de.html


Comme à son habitude, mon partenaire Nats Editions nous propose un album jeunesse de qualité. C'est aujourd'hui le jour de sa sortie donc je vais vous en parler un petit peu !

C'est un album signé Enel Tismaé qui traite du harcèlement à l'école. Tous le monde le sait, les enfants sont impitoyables entre eux, c'est la dure loi de l'école ... Le harcèlement moral est au cœur de l'actualité puisqu'il est maintenant reconnu et prit au sérieux. 
Ici, l'auteure nous décrit des scènes avec des cas différents de harcèlement.
Attaque sur le physique, sur la couleur de peau, chaque différence peut être sujet à critique.

Nous, parents, sommes souvent démunis face à cela. Comment lutter contre cette injustice, comment réagir au mieux pour aider nos enfants à surmonter cette épreuve ? L'auteure nous donne quelques clés avec beaucoup de franchise et de sincérité.

Il faut essayer d'être plus intelligent de les "agresseurs", trouver les bons mots face à la peine et la tristesse de notre enfant. C'est un problème très délicat car nos enfants sont ce qui compte le plus pour nous, comment accepter les critiques des autres ? Comment accepter de voir la souffrance et la tristesse ? Comment donner les clés à notre enfant pour qu'il retrouve une belle estime de lui et surtout la confiance en lui. Cet album soulève un problème majeur et chaque scène est décrite avec simplicité & émotion. 

Le harcèlement n'est pas un problème à prendre à la légère et cet album l'aborde d'une très bonne façon. Ici, c'est l'occasion d'ouvrir le dialogue avec notre enfant, savoir si parfois il rencontre quelques remarques, savoir si un élève de sa classe est brimé et critiqué, c'est important de pouvoir en parler et pas toujours facile de trouver les mots. Grâce à cet album, le dialogue est ouvert. On reprend les notions de mal et de bien, le tout sublimé par les magnifiques illustrations signées Malice Zambaux qui a un coup de crayon incroyable. C'est une réussite cette association de l'auteure et de l'illustratrice.

C'est une référence que je ne peux que vous recommander. J'ai deux enfants, Noa 6 ans et Léana 10 ans. Je suis très vigilante face à ces problèmes et cet album a été l'occasion de discuter de beaucoup de choses. Dire "t'es gros" à un camarade de classe n'est pas anodin, ça le rend malheureux et il faut que chaque enfant prenne conscience de cela rapidement. Une "petite" remarque peut vite devenir insupportable et pousser aux extrêmes. Soyons vigilants !!

J'ai trouvé très touchants les mots de Zoé et Léa et très instructifs les informations à la fin. Juste ce qu'il faut pour mettre le doigt sur un problème très important dans notre société où le "paraître" a malheureusement une place très importante ....

Je remercie la maison d'édition pour cette belle découverte et je salue l'initiative. Cet album, c'est un peu de la prévention et il en faudrait plus pour nos enfants !!



4 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Rainbow Library

http://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.fr/2016/05/on-ma-dit-de-enel-tismae.html


Un livre qui devrait être lu par tous les enfants. Un gros coup de coeur.

Cette petite merveille parle du harcèlement à école, un sujet d'une importance primordial pour les enfants d'un certain âge.

Il permet d'avoir l'occasion d'en parler en famille. Cela pourra peut être éviter que les choses empirent si l'enfant subit déjà ce genre de chose à l'école.

Autant le dire franchement j'ai subi du harcèlement à l'école dès la primaire, puis au collège ainsi qu'au lycée. J'ai beau avoir une grande gueule ou avoir fait du "cause toujours", ça fait mal. Surtout quand ses soit disant amis s'y mettent. Je n'en ai parlé à personne, on se dit les gens ne changeront jamais. On se moque de moi, pas besoin que certain est pitié de moi.
Enfin bref, je lis toujours une première fois un livre seul avant de le faire avec ma nièce. Du coup, je lui est raconté par personnage sinon elle aurait était un peu perdu. Elle n'a que quatre ans.

Chloé est très sensible souvent en pleurant un peu, elle m'a demandé pourquoi ils sont méchants. Que lui répondre? que la vie est ainsi faite , non ! 

Que les enfants ne se rendent pas compte du mal qu'ils peuvent faire?

Je l'avoue franchement j'ai demandé de l'aide à ses parents. Ils lui on expliqué que certains pouvait être méchant et que si cela lui arrive, de leur en parler. Et surtout de ne pas être méchants avec les enfants sinon ils seraient triste.

Je ne sais pas si ils s'en sont sortis sur ce sujet. Si c'est cela qu'il fallait dire ou pas.

Un livre à lire à partir d'un certain âge, mais d'une importance capitale.

Lien vers la chronique : http://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.fr/2016/05/on-ma-dit-de-enel-tismae.html


 


Encore un trés beau livre sur un thème pas facile, comme la quasi totalité des livres jeunesse de Nats éditions.

D'abord il faut savoir que les parents servent à rien :'(.

A aucun moment dans leur ressenti les enfants ne m'ont parlé du papa ou de la maman qui faisaient des câlins et tentait de consoler leurs enfants. Même quand j'ai posé la question franchement.....

De quoi se poser des questions....

Je rejoins Ambre sur les illustrations qui sont vraiment magnifiques.

Chapeau à Enel pour les phrases en rimes.

Beaucoup de " On m'a dit" sont abordés pour toucher un plus large public de même que les différentes étapes montrant comment les enfants sont touchés. Du petit (les pleurs) au dramatique (l’hôpital).  De même que toutes les palettes d’enfants sont réunis : des garçons et des filles, des jeunes et des moins jeunes, des blancs et des noirs.

Par contre ce dernier point est bien pour les un peu plus grands, les jeunes restent perdus devant tant de personnages et les confondent.


POINTS POSITIFS :

  1. Le thème. 
  2. L'école qui parle aux enfants (parce que soyons réalistes c'est pas que à l'école).
  3. les deux genres sont représentés.


POINTS NÉGATIFS :

  1. trop de personnages.
  2. les personnages sont mélangés (on parle d'une fille puis d'un garçon et on revient sur la fille d'avant), en se basant sur les dessins puisque pas de prénoms.

C'est l'histoire de plusieurs petites filles et petits garçons, j'ai pas aimé quand tout le monde il a dit est ce que son ventre il rentrait dans le placard. J'ai bien aimé que les deux petites filles soit copines à la fin.

Mon image préféré c'est la jeune fille à table parce qu'elle ressemble à Lala.

les images sont trés jolies.


Ça parle d'une fille et ses copains qui lui disaient t'es grosse. j'aimais pas quand ils ont dit t'es grosse, ni quand elle pleurait. j'aimais bien quand il se jouait à cache-cache dans le placard.


3 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Mon petit monde d'inspiration

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-mon-petit-monde.html


On m’a dit, ou comment donnez des frissons à un adulte. Ce livre jeunesse témoigne d’un sujet d’actulité d’une façon percutante. Je n’ai pas d’enfant, mais étant plus jeune j’ai été intimidée à plusieurs reprises. Ce court livre nous démontre de façon poignant l’impact qu’à l’intimidation sur la perception des jeunes.

Je ne peux qu’imaginer le mal d’un parent lorsque son enfant rentre de la maison en pleurant, car ceux qu’ils croyaient être ses amis l’ont traités de noms, lui ont dit une méchanceté sur son physique ou autre. Ce livre le décrit bien. Nous sommes les adultes! Nous nous devons de les aider, mais comment faire? Nous n’avons pas toujours les outils pour le faire. Ce roman nous donne quelques sources d’aide, en plus de fournir des statisque sur l’intimidation! C’est scandaleux!

Unissons nous, mettons fin à ce phénomène qui hante nos complexes! Soyons nous même, aimons-nous tel que nous sommes! Et enseignons le bien-être à nos enfants, voici ce que j’en retire de ce livre!

J’ai dévoré ce court livre d’un peu plus de vingt pages! Il en vaut plus que la peine! Je le relirai des dizaines de fois et lorsque j’aurais des enfants ils le liront, mais j’espère bien que d’ici là le phénomène sera moindre et que la cyber-intimidation sera elle aussi en voie de disparition.

Merci et à très bientôt!

Lien vers la chronique : https://kessymaniak2.wordpress.com/2016/05/02/on-ma-dit/

Chronique "On m'a dit" - Les lectures de Lady Fae

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-les-lectures-de.html

L'avis de Lucas :
Maman m'a déjà parlé de ce livre lorsqu'elle avait reçu les réponses de l'auteur.

"L'histoire parle d'enfants méchants qui se moquent des autres".

J'ai bien aimé les dessins même si je n'aime pas le violet. En ce qui concerne l'histoire, j'ai été aussi victime, 2-3 jours, d'harcèlement, car je portais une boucle d'oreille. Ce livre m'a aidé à comprendre comment réagir.

Il m'a permis aussi de réfléchir à ce que je dis pour ne pas faire de mal à mes copains.


L'avis de maman :
Depuis qu'Enel Tismaé m'a parlé de ce livre, je l'attendais avec impatience.

"On m'a dit ..." traite du harcèlement scolaire peu importe l'âge. On y voit différent harcèlement et l'explication est très bien formulée.

L'histoire est simple pour que l'enfant puisse la comprendre. Les illustrations sont belles et douces, ce qui permet de rassurer les petits lecteurs.

Ce livre est vraiment parfait, l'histoire et les bonus à la fin le rendent complet et éducatif

J'ai eu l'idée de le proposer à la maîtresse de mon fils (qui avait fait un cours harcèlement, lorsque mon fils s'est fait embêter) afin qu'elle le propose dans son programme scolaire (en attente de sa réponse). Je pense que ce livre peut sensibiliser les enfants sur le fait d'en parler à leur parent ou enseignant, et surtout savoir y répondre.

Enel Tismaé et Malice Zambaux on vraiment réussis leur pari.

Résumé :

 
Pour résumé, ce livre est à avoir absolument dans votre bibliothèque. Un livre qui pourra certainement en aider plus d'un.


Lien vers la chronique :  http://leslecturesdeladyfae.weebly.com/livres-pour-enfants/on-ma-dit

2 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Marie Nel Lit

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-marie-nel-lit.html


Un sujet délicat et sensible abordé avec beaucoup de simplicité dans cet ouvrage. Le harcèlement est malheureusement toujours aussi présent dans la vie de nos enfants, et ce de plus en plus tôt. Et ce livre est justement bien adapté aux enfants plus jeunes qui subissent des réflexions sur leur taille, leur poids, leur couleur de peau mais aussi sur leurs vêtements, leurs lunettes..

Les différentes situations sont racontées par des enfants, avec des phrases simples qui, souvent, forment des rimes. J'ai d'ailleurs remarqué que les mots importants sont écrit en gras, ce qui donne une dimension forte à ceux-ci dans la lecture par un enfant. Il est bien montré que le rôle des parents est important, et que les enfants doivent parler à ceux-ci de ce qu'ils vivent, ce qu'ils ne font pas assez actuellement. De même l'inquiétude des parents est bien soulignée, ce qui je pense est également à montrer à l'enfant. Peut-être l'auteur aurait-elle pu faire agir d'autres intervenants extérieurs aux parents (maîtresse, autre adulte de la famille...) car il arrive souvent que la discussion soit aussi fermée avec le père ou la mère, ou que ceux-ci ne font pas attention à ces problèmes...

Tout est très bien illustré, avec des couleurs sobres, montrant bien la souffrance ou la joie.

La partie bonus est vraiment intéressante, pour nous parents. Les phrases des petits parlant de leurs problèmes, les statistiques avec des chiffres vraiment alarmants !!

Mon fils, âgé de 15 ans maintenant, mais qui a connu ses soucis, a beaucoup apprécié et m'a dit qu'il était vraiment très juste. Moi-même, victime dans ma jeunesse du même fléau, est contente qu'il existe aujourd'hui une ouverture d'esprit qui n'existait pas pendant ma scolarité, et qu'on puisse enfin insister par des ouvrages comme celui-ci auprès des enfants pour leur dire de parler, de ne pas s'enfermer dans ce cercle vicieux qu'est le harcèlement.

En conclusion un petit livre d'un peu plus de 20 pages mais qui fait autant d'effet qu'un roman plus important, de par ses dessins, sa facilité de compréhension, pour un thème très grave.

Je le recommande, j'ai vraiment beaucoup apprécié, et je tenais à remercier l'auteur, l'illustratrice et Nats Éditions de me l'avoir fait découvrir en avant-première.

Lien vers la chronique : http://marienel-lit.over-blog.com/2016/05/on-m-a-dit-de-enel-tismae-et-malice-zambeaux.html

Chronique "On m'a dit" - PrincessTiti

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-princesstiti.html

J’ai trouvé que tous les enfants pouvaient s’identifier aux différents personnages, que c’était parfait pour sensibiliser les plus jeunes aux dangers du harcèlement, encore trop présent. 

J’ai beaucoup apprécié la partie Bonus avec les mots d’enfants. 

Les illustrations sont magnifiques.

Ce roman est parfait pour parler aux enfants de ce grave sujet pouvant les toucher.


Ma note : * * * * *

Lien vers la chronique : https://princesstitiblog.wordpress.com/2016/05/01/on-ma-dit-denel-tismae-malice-zambaux/

1 mai 2016

Chronique "On m'a dit" - Rêves et Imagines

http://eneltismae.blogspot.com/2016/05/chronique-on-ma-dit-reves-et-imagines.html

Je tiens à remercier les éditions Nats pour ce nouveau SP. On sent que les livres Jeunesse de cette Maison d'éditions ont une grande importance. Dans On m'a dit, c'est le thème du harcèlement scolaire qui est mis en avant. Qui n'a pas entendu dans son entourage ou été témoin direct de ce genre de situations qui traumatisent les enfants ? 

L'auteur et l'illustrateur ont mis en avant diverses situations que les jeunes enfants peuvent à avoir à affronter : trop petit, trop maigre, une partie du physique qui ne plaît pas, les lunettes, etc... Comme ce livre est conçu pour les plus jeunes, les situations sont conçues pour eux. Mais en fait, c'est juste le début de ce genre de harcèlement ! ça commence par des petites réflexions : tes habits sont moches, tes parents ne t'achètent même pas de la marque (perso c'est le genre de réflexions que j'ai eu). J'ai pu me retrouver enfant dans certaines de ces situations : j'étais la plus petite de ma classe et mes parents ne pouvaient guère se permettre de m'acheter de la marque. Le gros avantage que j'avais, ce fut mon caractère et des amies indéfectibles ! Mais les enfants qui sont plus sensibles, plus isolés, peuvent réellement en souffrir et cette souffrance peut les amener très loin... 

Dans ce livre, on peut également ressentir le désespoir des parents lorsqu'ils s'aperçoivent de la souffrance de leur enfant. Dans ce cas, comment réagir ? Certes, on console, on rassure mais nous ne sommes pas à l'école !! Je connais personnellement des parents qui n'ont pas hésité une seule seconde à changer leur enfant d'établissement scolaire pour le "sauver" de cet harcèlement ! Mais malheureusement, tous les enfants ne se confient pas à leurs parents. Quelques fois ce n'est que lorsque la situation dérape, que les adultes se rendent compte du désespoir de leurs progénitures. De nos jours, nous sommes informés de ce fléau et ce genre de petit livre "On m'a dit" est une belle approche de ce problème pour nos enfants. Car non seulement, les petits "harcelés" y trouveront du réconfort, mais certains "harceleurs" s'apercevront peut-être du mal qu'ils font... De plus, les dessins et les couleurs douces complète ce réconfort. 

Enfin, merci pour ces témoignages d'enfants à la fin du livre et cette définition du harcèlement scolaire qui complètent les jolis croquis en bonus. Je pense que cet aide mémoire ne peut que faire du bien...

Bravo à Enel Tismae et Malice Zambaux pour cette belle collaboration qui donne un superbe résultat et merci de faire des livres éducatifs de la vie de tous les jours en se mettant à la portée de nos petits lecteurs...