21 novembre 2017

Chronique Rédemption 2 - Un temps pour elle



Quand j'ai refermé le premier tome cet été, je me suis maudite pour ne pas avoir prévu de me procurer la suite en amont. Car cette fin...! Je me répète mais pourquoi fait-il toujours que les auteurs soient sadiques et plus particulièrement les femmes?
 Dans ce second tome, on retrouve nos personnages au cœur du danger. Un énorme combat va avoir lieu, mais qui en sortira vainqueur? Combien de pertes seront à déplorées au sein de chaque camp?
Irina, Théobald et Angela étaient loin de se douter du pétrin dans lequel ils s'étaient fourrés et vont devoir redoubler d'efforts et d'ingéniosité pour s'en sortir vivants. Comment se débarrasser une bonne fois pour toutes des Alphas, alors qu'ils semblent visiblement immortels? Comment se débarrasser de la menace que représente Eugénia et la fratrie de Théoblad? L'avenir s'annonce sombre, dangereux et pas très réjouissant.
 Quel plaisir de retrouver les personnages qui m'ont fait vivre tant d'aventures dans le premier tome!
Irina est une héroïne complètement badass que j'adore. Rien n'est jamais simple ou facile avec elle. Elle a un caractère de cochon, a toujours une réplique bien sentie sur le bout de la langue et prend un malin plaisir à faire tourner en bourrique certains protagonistes de la gent masculine. Un bon conseil : ne JAMAIS la sous estimée. Le moins qu'on puisse dire c'est que nous sommes pas prêts de nous ennuyer en sa compagnie. Mais elle est tellement plus que cela. Elle est également intelligente, ingénieuse, déterminée, volontaire, courageuse, téméraire, bagarreuse, insoumise et parfois dure comme la pierre. Néanmoins, on la voit évoluer et on se prend d'affection pour elle. Il est impossible de ne pas être toucher par son passé, par ce qu'elle traverse jour après jour, par ses doutes et ses peurs, mais aussi par ses joies et ses moments de bonheur. Dans ce second tome, les barrières tombent et elle nous révèle enfin sa véritable nature, dans sa globalité.
 Théobald... ce mec est une énigme et il est toujours aussi dur de parler de lui finalement. Voici un héros masculin qui me rend complètement chèvre. On en sait jamais sur quel pied danser avec lui. Dans un sens, c'est bien car il arrive toujours à nous surprendre, mais dans l'autre, c'est épuisant d'essayer d'anticiper son comportement. Un autre conseil : n'essayer pas sous peine de devenir entièrement dingue 😃.
C'est LE personnage les plus complexe de cette histoire. Il peut être doux et tendre comme un agneau et en moins de deux minutes, vous passez de l'envie de le prendre dans vos bras à celle de lui mettre une bonne droite.. Bon ok, on aura plus de chance de se fracasser la main que de lui faire mal, mais je serais partante pour tenter quand même ma chance. Théobald à un corps de rêve, un franc parler, il est buté, malicieux, instinctif, intelligent, légèrement prétentieux sur les bords et drôle. Néanmoins, si il est sur de lui quand à sa "condition", il l'est beaucoup moins sur la capacité des autres à l'accepter et à l'apprécier tel qu'il est vraiment. Il exerce son contrôle sur tout ceux qui l'entoure pour ne pas se retrouver seul.
On découvre enfin ce qu'à été sa vie, son enfance, sa vie de famille, ses rêves et ses désillusions. C'est ce qui a fait de lui cet homme froid, redoutable, calculateur et manipulateur qu'il est devenu. Je dois dire que je m'attendais à ce qu'il est un passé compliqué mais là, ça dépasse tout entendement. Si l'on a pu voir la cruauté de Théobald à certains moments, on prend conscience que par rapport à sa génitrice, il passerait pour un ange. C'est le genre de personnages qu'on adore détesté et pour qui on ne peut s'empêcher finalement de craquer.
 Viens ensuite Misha, le chef des Alphas. Ce mec est juste exécrable, macho et pense que tout lui est dû. Il me file la gerbe. C'est un homme qui ne respecte pas les femmes, pour lui, elles ne sont qu'une marchandise, un objet, un jouet et elles sont bien inférieurs aux hommes. Il n'hésites pas à torturer, violer, briser, ou marquer les femmes pour son seul plaisir. Il aime plus que tout dominer et recourt à tout ce qu'il estimera nécessaire pour faire plier son adversaire. Si on devait établir un classement des personnages par cruauté, il arriverait sans doute en tête de liste (pourtant il y a de la concurrence). Malheureusement ce type de spécimen n'est pas uniquement réservé à la littérature. Je ne comprendrais jamais ce comportement ou ce genre de réflexions et j'ai bouillonné de rage à chacune des scènes où il apparaît.
 J'ai également apprécié retrouver Angela, Nate, James, Gabriel et découvrir un peu mieux les personnalités de Edwin, Alana et Livia. Par contre, j'étais beaucoup moins contente de retrouver Alex, Beth, Eugénia et de découvrir ces Alphas.
 Jusqu'à présent, tous les livres que j'ai pu découvrir de Enel Tismaé équivalent à un moment de pur régal littéraire. J'adore toujours autant ces différents univers, ses différents personnages et ses intrigues. En le sortant de ma PAL, je savais d'avance que ce serait une très bonne lecture.
Le livre fait 262 pages, d'un côté c'est court, mais d'un autre côté, l'auteure a réussi l'exploit de nous bombarder de révélations parfois surprenantes, de rebondissements, de scènes d'action, tout en prenant le temps de nous expliquer correctement les choses et de nous faire ressentir tout un tas d'émotions. Je ne sais pas comment elle a réussi ce dosage parfait (il n'y a pas d'autres mots) et je suis admirative. Rien n'est précipité et pourtant on a pas une seconde de répit. J'aime beaucoup le format duologie qui permet d'avoir une histoire prenante, addictive, travaillée, une intrigue qui tient la route sans pour autant être bâclée ou provoquer des longueurs.
Sa plume est toujours un plaisir à lire et on enchaîne les pages sans s'en rendre compte. Petit point positif pour les personnes qui ne peuvent pas enchaîner les deux tomes à la suite, un petit rappel nous attend avec le début de ce second tome, pour nous replacer dans le contexte et savoir à quel moment exact elle nous avait laissé en plan (même si soyons honnêtes, je vois pas trop comment on aurait pu oublier cette fin!). Ce que j'aime beaucoup avec cette auteure est que chaque personne gentille à une part de ténèbres en lui, et souvent les personnages machiavéliques ont une part de lumière. Exception faite du cas de Misha, car chez lui il n'y a aucune lueur d'espoir.
Ses personnages gagnent énormément en profondeur et parfois en complexité dans ce second tome. On jongle entre querelles d'amoureux, rivalités, mensonges, amitié, amour, trahisons, possessivité, jalousie, peur, dégoût, joie, tristesse, sexe, soif de pouvoir et j'en passe. On découvre réellement qui ils sont tous, derrière les apparences, derrière les maladresses ou les erreurs. Personne n'est parfait et l'auteure ne cherche pas à les transformer du tout au tout.
 Je tiens juste à préciser aux lecteurs que ce n'est pas un livre à mettre dans toutes les mains, certaines scènes sont assez dures et d'autres sont des scènes de fesses explicites. Il y en a peu, mais elles sont détaillées donc je préfère prévenir.
 En résumé, un second tome encore meilleur que le premier et qui clore parfaitement cette duologie. Rebondissements, révélations et actions rythmeront ce récit de la première à la dernière page. Les personnages gagnent en profondeur et en maturité pour notre plus grand plaisir. Sans compter qu'on fera plus ample connaissance avec certains et qu'ils m'auront bien fait rire.
Une intrigue de plus en plus complexe et teintée de noirceur qui pousseront nos héros à bout. 
Et une plume toujours aussi captivante et fluide.


5 novembre 2017

Seconde chance



 

                       Seconde Chance

                                                          16 janvier 2018
                                                    Sharon Kena Editions

Où l'acheter :
* Sur la boutique de l'éditeur : ici
* Amazon : ici
* Fnac : ici
Pour obtenir un livre dédicacé, vous pouvez me contacter sur ma page Facebook ou utiliser le formulaire de contact par mail qui se trouve dans la colonne de gauche.

Résumé : Cameron Woodrof est un fils à papa. Héritier d’un empire colossal, il ne pense qu’à faire la fête. Trop sans aucun doute. Jusqu’au jour où, ivre mort au volant, il cause un accident qui manque de tuer une enfant. Ses parents décident alors de l’envoyer à l’autre bout du pays.

Loin des night-clubs de Los Angeles, sa tante, chez qui il vit désormais, l’oblige à endosser une fausse identité. Pour lui, fini le luxe, la fête, les filles et les paparazzis. Bonjour le travail, les études et les contraintes de « monsieur tout le monde ». Tout ça sous la vigilance sans faille de Catherine Armand. Alias le tyran sexy en talon aiguille. 

Prix : 13€
ISBN n° : 978-2-8191-0265-6
Couverture par : Feather Wenlock

Pour vous faire un avis sur le texte, vous pouvez lire les avis des blogueurs ici et des extraits de l'histoire ici. 



© Enel Tismaé et Sharon Kena Éditions - tous droits réservés


4 septembre 2017

Les Halliennales 2017


Pour la troisième fois, j'ai le plaisir de participer aux Halliennales ! 

La 6ème édition de ce festival de l'imaginaire, aura lieu le 7 octobre 2017 
à Hallennes-lez-Haubourdin (près de Lille) de 10h à 18h.

J'y serais présente toute la journée avec les livres suivants
(cliquez sur les images pour avoir plus d'info sur les titres)

   

    

 


Pour me rejoindre, rendez-vous

 Complexe Pierre de Coubertin
Rue Georges Pompidou,
59320 Hallennes-lez-Haubourdin


Plus d'infos sur le site du salon : 

23 août 2017

Chronique Rédemption 1 - Lecture Mania


Avis de Mely : 
Tout d’abord, un grand merci aux éditions Sharon Kena pour ce service presse et pour leur confiance. 
Je ne vais rien rajouter quant au contenu de l’histoire. La quatrième de couverture résume très bien ce qui se passe dans ce livre, et je ne vais rien dire d’autre pour éviter de vous spoiler. 
Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, notamment à cause de la narration à la troisième personne (mon gros problème…), mais j’ai réussi à passer outre pour être littéralement aspirée par l’intrigue. Et même si un point m’a fait tiquer (vague ressemblance avec une série), j’ai littéralement dévoré cette première partie ! 
Irina est plus humaine, avec ses points faibles et ses points forts. Elle est peut-être plus fragile comparé à la communauté surnaturelle qui l’entoure, elle ne laisse pas montrer qu’elle est plus faible que ce groupe. Même si parfois elle est intimidée par ces êtres surnaturels, c’est une vraie combattante quand il s’agit de sa famille et de ses amis. Mais parfois, elle nous rappelle qu’elle est comme nous, qu’elle a des sentiments, qu’elle est humaine. 
J’ai eu beaucoup de mal à comprendre Theobalt. C’est le personnage le plus complexe de ce tome. Il nous est présenté comme le vampire le plus dangereux et le plus méchant de l’histoire, et ses actes le prouvent. MAIS, ben oui, il y a un mais, certaines phrases, certains gestes nous obligent à penser autrement. On se dit qu’il n’est pas si mauvais que ça au final, puis il arrive à nous contredire en commettant un nouveau crime. Une vraie girouette, ce mec ! C’est un personnage que j’ai aimé découvrir, et il garde ses secrets pendant un sacré bon moment. 
Enel Tismaé a vraiment su bâtir un petit monde à côté, un monde qui gravite facilement autour de notre duo : la famille d’Irina au début, puis Gabriel et Angela. Ces derniers sont plus que des amis pour Irina et Théo, ce sont des piliers sur lesquels ils peuvent se reposer, en qui ils peuvent avoir confiance. Ils apportent vraiment un plus à l’histoire, et ne sont pas là simplement pour faire figuration comme personnages secondaires. 
Action, révélation, rebondissement, humour, panique, amitié, amour, trahison… on ne s’ennuie pas un seul instant dans cette première partie. Tout y est pour que l’on soit captivé par cette histoire. Cette dernière est vraiment addictive et nous tient en haleine jusqu’au bout. Est-ce que je dois parler de la fin de la première partie ? Je vais juste dire que c’était une bonne chose que l’auteur n’ait pas été à mes côtés à ce moment-là…


Lien vers la chronique : http://lecture-mania.eklablog.com/redemption-partie-1-a131201340

19 août 2017

Chronique Rédemption 1 - Un temps pour elle



Ce livre me fait envie depuis sa sortie. Ayant déjà lu un roman et deux nouvelles de l'auteure, j'étais sure d'aimer cette nouvelle série.  
Dans cette histoire on rencontre Irina, une jeune femme de 22 ans. Après avoir perdue ses parents, elle a été accueilli à Grawindall chez sa tante. Elle vit donc avec cette dernière ainsi qu'avec Beth, sa cousine. Rapidement, la jeune femme découvre que cette ville aux allures banales rassemble plusieurs communautés de créatures surnaturelles et, que chacune a son mot à dire et des accords à respecter pour vivre en harmonie. Néanmoins, les humains dans la confidence sont peu nombreux.  
Irina sort avec Alex, un vampire, tandis que Beth sort avec un loup-garou. Un beau jour, elle fait la rencontre inattendue de Théobald, LE vampire, qui lui fout la trouille de sa vie et demande audience aux membres du conseil. Malgré elle, elle transmettra le message et c'est ainsi que commenceront les ennuis. Irina est une jeune femme forte et fragile à la fois. Elle n'est qu'une humaine et pourtant la révélation sur certains habitants ne la choque pas et elle s'acclimate très vite.  
C'est une jeune femme pleine de vie, au caractère de feu, à la langue bien pendue et à la répartie cinglante. Par contre, dès qu'on touche à sa famille, la voilà qui se transforme en une vraie tigresse, prête à tout pour obtenir vengeance. Que ce soit envers son amoureux ou Théobald, elle a des comptes à régler et fera tout pour se donner les moyens d'atteindre son but.  
J'aime les héroïnes fortes mais sensibles, qui connaissent leurs limites mais ne s'avoue pas vaincues, qui peuvent être effrayées mais qui gardent leur répartie, qui tentent de voir plus loin que le bout de leur nez, qui sont intelligentes et courageuses sans pour autant vouloir à tout prix se sacrifier pour les leurs, etc... Et je dois dire qu'Irina rentre parfaitement dans cette catégorie!  
Dès le début, on s'attache à elle et on ne peut qu'être toucher par ce qu'elle a déjà vécu à seulement 22 ans. J'ai adoré apprendre à la découvrir, la suivre dans ses aventures, ses combats et voir comment les choses évoluer pour elle. . Au fur et à mesure des rencontres qu'elle fera, que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, elle se dévoilera de plus en plus au lecteur. Une chose est sure, j'ai hâte de la retrouver dans le second tome.  
 Viens ensuite Alex, le chéri de notre héroïne. Il appartient à la communauté des vampires et lorsqu'il découvre que non seulement Théobald est ici, mais qu'en plus, il s'est approché un peu trop près d'Irina, Alex pète les plombs. Comme si cela ne suffisait pas, il devra cohabiter avec ce monstre sanguinaire. Et comme Irina est une jeune femme bornée, ils se retrouveront tous les trois sous le même toit. A partir de là, leurs vies changera du tout au tout. Alex est un jeune homme au physique avantageux, protecteur, drôle et impulsif. Mais il n'est pas tout à fait honnête. Quels secrets cachent-ils et pourquoi? Est-ce que leur relation survivra face à certaines déconvenues? S'en sortiront-ils indemnes?  
 Théobald est un vampire qui a vu le jour à une époque révolue depuis longtemps. C'est un monstre sanguinaire qui a longuement fait parler de lui. Il est connu pour ses massacres en masse et sa cruauté sans faille. Si il débarque à Grawindall dans un but précis, il était loin de se douter que sa rencontre avec Irina changerait sa façon de voir, enfin... dans un certain sens. Ce personnage est extrêmement complexe à aborder. Il peut nous montrer le pire de lui-même et le lendemain se comporter comme une crème. Si si, je vous le promets. 
Il va commettre un acte punissable, impardonnable, et le pire c'est que la raison est une broutille. A partir de ce moment là, lui qui a l'habitude de traquer, deviendra la proie de plusieurs personnes. Petit à petit, on se rend compte qu'il change sur certains aspect, mais on craint toujours qu'il ne retombe dans cette folie meurtrière. Est-il vraiment capable de changer? Est-ce simplement un coup de bluff pour arriver à ses fins? Pourquoi ces changements maintenant?  
C'est un personnage réservé concernant sa vie privée. Au quotidien il se montre froid, calculateur, sûr de lui et prend un malin plaisir à faire péter un plomb à son entourage. Mais ce qui fait toute sa complexité est aussi le fait qu'il peut se montrer honnête, un peu plus chaleureux envers certaines personnes, inquiet, mal à l'aise et ce genre de choses. C'est clairement le genre de personnage qu'on déteste rapidement, puis qu'on commence à apprécier, qu'on déteste à nouveau, etc... Le lecteur ne sait plus quoi penser ou attendre de lui et c'est perturbant. J'aime ce personnage sombre et mystérieux qui ne révèle jamais toutes ses cartes et j'ai hâte de savoir ce qu'il nous réserve pour la suite.  
Enel Tismaé m'a une fois de plus complètement séduite avec ce nouvel univers. On y retrouve tout ce que j'aime : de l'action et des rebondissements à la pelle, des personnages complexes et travaillés, un univers intéressant, des révélations qui nous laisse sur les fesses et une fin qui a su me faire grincer des dents. JE VEUX LA SUITE!!!  
A un moment donné, je reconnais avoir eu peur par la direction prise par l'auteure concernant les origines de Théobald. Et puis, en fait non. Elle réussi à nous faire craindre le pire pour ensuite nous faire comprendre qu'elle ne cèdera pas à la facilité. Je ne peux pas détailler plus cet aspect sous peine de révéler quelque chose d'essentiel. Sa plume est une nouvelle fois fluide, prenante, simple et efficace. Les pages défilent pour notre plus grand bonheur et sans que l'on s'en rende compte. J'ai été happer par l'univers et le destin de nos personnages. D'ailleurs petit point positif pour le prénom de nos personnages qui changent Ca fait du bien de ne pas se retrouver encore une fois avec des prénoms communs.  
De plus, j'aime le fait qu'on joue avec nos émotions, dans le sens où, on se sait jamais sur quel pied danser. On peut être sous le charme d'un personnage et avoir envie de le gifler deux pages plus loin, on peut rigoler et pleurer le chapitre suivant, etc... En gros, une lecteur dont je ressors totalement séduite. Une chose est sûre, dès que je peux, je me prends la suite et vais me renseigner sur le nombre de tomes global.  
En résumé, une lecture addictive, intéressante et avec laquelle j'ai passé un excellent moment de lecture! Des personnages travaillés et relativement complexe, même si le trône revient incontestablement à Théobald. Une plume toujours aussi efficace et agréable à lire.  
Tout ce que j'aime retrouver dans de la Bit-Lit est réuni ici, donc je ne peux que vous recommandez cette série. Néanmoins, qui dit Bit-Lit, dit à ne pas mettre entre toutes les mains. En Bit-Lit vous avez toujours des scènes de fesses à plus ou moins fortes doses. Même si elles sont peu nombreuses dans ce premier tome, je préfère prévenir.


Lien vers la chronique : http://temps-pour-elle.blogspot.fr/2017/08/redemption-partie-1-de-enel-tismae.html



Chronique vidéo 
(à partir de 10:45min)

 


26 juillet 2017

Chronique Rédemption 1 - Sur la route de nos lectures



Frustrée…. Oui, frustrée, c’est le mot qui me vient à l’esprit à la fin de ma lecture. Mais… haaaaaaaaaaaaaaa. Le roman ne peut pas se terminer comme ÇA ! 
C’est un roman dans lequel on rentre très vite. L’écriture fluide aide beaucoup à cela. Je connaissais déjà l’auteur à travers son roman « Les temps d’une vie », et c'est avec grand plaisir que j’ai retrouvé la plume de l’auteur. Elle a un style bien à elle qui me plait toujours autant. 
Des histoires de vampires, j’en ai lu à l’appel. Mais des comme ça… Jamais ! J’ai été subjugué par l’histoire. Une magnifique découverte. Le Bit-lit est un style littéraire qui me plait. Ce que j’aime tout particulièrement, ce sont les personnages surnaturels que l’on rencontre mais aussi l’univers et l’atmosphère qui s’en dégage. Ici, l’auteur a créé une atmosphère pesante et sombre qui correspond tout à fait aux caractères des personnages. Theobald est un vampire millénaire qui est sombre et terrifiant. Il ne connait pas la plaisanterie mais utilise le sarcasme comme si c’était sa deuxième peau. C’est un grand joueur qui ne supporte pas la défaite. 
Irina est une humaine qui n’a pas du tout sa langue dans sa poche. Elle dit se qu’elle pense et ne s’écrase pas devant les autres, que ce soit des vampires ou non. Elle a un caractère de lionne et sait très bien utiliser l’ironie. De quoi faire partir au quart de tour les deux personnages. Tout deux sont le pilier de l’histoire. Bien entendu, d’autres personnages rentre en ligne de mire. Juste après, on retrouve Angela, la sorcière attachante et qui a son petit caractère aussi. On s’accroche vite à ses trois personnages en particulier. 
Ils mettent beaucoup d’ambiance dans l’histoire et donne un rythme à la lecture. Comment peut-on s’ennuyer une seule seconde avec trois énergumènes comme eux ? Il y a une intrigue pesante qui prend aux tripes jusqu’à la fin du tome, avec une question en tête: Qui est réellement Théobald? Des rebondissements apparaissent. On se doute par moment de ce qu’il va se passer. Toutefois, cela n'enlève en rien l'intérêt que le lecteur porte à l'histoire. Les personnages sont en parti mature et ne sont pas nian nian. On peut vite tomber dedans mais l’auteur a fait du bon travail. Les personnages ont été réfléchis et leurs caractères aussi. On a une belle harmonie. Rien dans le roman n’est laissé au hasard. 
Le seul petit bémol serait les personnages d’Alex et Beth. Ils jouent un rôle important dans une des décisions d’Irina mais après cela… C’est comme si ils n’existaient plus. Je peux comprendre le choix de l’auteur puisque c’est aussi en parti le choix de l’héroïne. Toutefois, à un moment, on s’attend presque à les revoir pour avoir une explication et pouvoir enfin tourner la page sur eux. C’est peut être cela qui m’a manqué à un moment. 
Il y a un bon suspens. Quand tout commence à se calmer et que l’on se dit, « ça y est, c’est plié », un événement va tout remettre en question. Et quelle bombe si on peut dire le mot. 
Il y a tout ce qu’il faut pour passer un moment agréable lors de la lecture. De l’action, élément important et essentiel dans ce roman. De l’humour, deuxième point important. On s’amuse vraiment avec les personnages et les piques qu’ils s’envoient en permanence. De la tristesse aussi. Elle permet aux personnages d’avancer. De la haine, de la peur et de la terreur. Le tout est bien équilibré et le lecteur peut vraiment s’amuser. 
C’est pour ce genre de roman que j’adore lire. On est loin de la douceur de certains romans. Il y a beaucoup d’actions, de rebondissement, et c’est exactement pour cela que j’ai adoré ce roman! 
L’auteur sait faire languir son lecteur et l’amène où elle veut. Elle nous mène clairement à la baguette. Quand je suis arrivée à la dernière page…. Imaginer une seconde! C’est comme si vous regardiez un film. Une scène d’action… Un gros événement vient de tomber sur nos personnages, et là … C’est comme si on mettait votre film sur PAUSE et qu’on vous dit: « La suite au prochain épisode »….. Non, mais… Juste, non !!!!!! C’est très très frustrant. C’est aussi là tout le talent de cette auteure. J’adore ces romans et elle nous donne envie d’en connaître toujours plus ! 
Enel Tismaé est une auteure qui adore jouer avec les nerfs de ses lecteurs, elle s’en languie et nous…. On a qu’une hâte, lire la suite ! Comme ai-je pu passer à côté de ce roman pendant si longtemps ? 
Il me tarde de découvrir la suite qui, je pense, va être explosive et encore plus palpitante que le premier tome. Je pense que je ne vais pas du tout tarder à lire la suite. C’est juste une torture! Je remercie du fond du coeur l'auteure et les éditions Sharon Kena pour m’avoir permis de découvrir ce roman. ✦ July ✦

Lien vers la chronique : https://sur-la-route-de-nos-lectures.blogspot.fr/2017/07/redemption-partie-1.html

2 juin 2017

Chronique Rédemption 2 : Plaisir de Lire



J’ai mis peu de temps à me plonger dans le deuxième tome. Une fois de plus, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. J’ai eu beaucoup de réponses que j’attendais à cause du premier tome et j’ai une belle continuité avec une fin forte sympathique malgré qu’elle soit prévisible. On retrouve nos amis exactement là où nous les avons laissés. Même si cela n’a pas été utile pour ma part, l’auteur prend la peine de nous faire un bref résumé du premier tome, ce qui est fort agréable si l’on n’enchaîne pas les tomes, un vrai plus pour ma part. On continue dans la découverte des choses, mais surtout dans la découverte d’Irina et ses origines, qui peuvent surprendre comme pas vraiment. Mais après étant une grande fan des louloups, j’ai adoré. Je me suis attachée de plus en plus aux personnages secondaires, qui je quitte avec tristesse. Comme je le disais plus haut, on ne s’ennuie pas, on avance dans notre histoire en allant de découverte en découverte, mais surtout d’action en action qui donne beaucoup de rythme à l’histoire. Mon seul regret, c’est que le côté alchimie sexuel n’est pas assez fort et parfois j’ai l’impression que la romance est trop en avant. Mais encore une fois, je reste mitigée et vraiment contradictoire. La fin arrive rapidement et est assez prévisible pour ma part, mais je ne voulais pas quitter ce monde. J’aurais aimé en savoir plus et en avoir plus. L’ex et la cousine d’Irina me paraissent toujours sans intérêt.


En conclusion, un deuxième tome assez excellent malgré le manque d’alchimie côté sexe qui me fait défaut, tout le reste est juste waouh et cela conclut parfaitement notre histoire. J’ai eu toutes mes réponses et toujours plus de découvertes. Même si je voulais rester ancrer dedans pour continuer à découvrir les personnages et à les voir vivre. Je suis ravie de découvrir l’auteur sur un autre genre, qu’elle manipule très bien. J’ai vraiment hâte de découvrir le prochain livre d’Enel !

16 mai 2017

Salon du livre "Envie de Livres"

http://eneltismae.blogspot.com/2017/05/salon-du-livre-envie-de-livres.html


Cette année, je participe à la 3ème édition du salon "Envie de Livres" qui se tiendra le
4 juin prochain à Sailly-Labourse dans le Nord.

J'y dédicacerais tous mes titres aux côtés de grands auteurs que j'adore.
(cliquez sur les images pour avoir plus d'info sur les livres)


 


Entrée gratuite. Dédicaces et animations de 10h à 18h.

Pour venir au salon : 

Avenue du Château
62113 Sailly-Labourse
 
Pour en savoir plus (notamment la liste des autres invités qui est juste à tomber !) 
voici le site du salon : http://www.envie-de-livres.com/

19 avril 2017

Chronique Rédemption 1 - Plaisir des Livres

http://eneltismae.blogspot.com/2017/04/chronique-redemption-1-plaisir-des.html


Je pensai avoir passé l’âge à lire des romans de vampires. Je suis bien content d’avoir eu tort. Quand j’ai eu l’opportunité de découvrir ce titre via un partenariat avec les éditions Sharon Kena (que je remercie énormément), j’avoue avoir été premièrement séduit par la couverture, puis par le résumé. J’avais commencé ma lecture de ce titre il y a quelques mois déjà, mais un souci avec ma lisseuse (ou le fichier numérique) ne m’avait pas permis de le terminer (je m’étais arrêté à quasiment 50% à l’époque). Quand j’ai passé une commande sur la boutique de la maison d’édition, je n’ai pas pu m’empêcher de me procurer la version papier. En effet, j’avais tellement accroché à la première partie que j’avais très envie de connaitre la suite…
Quand j’ai analysé l’histoire dans sa globalité après avoir terminé ce roman, j’ai été grandement surpris. S’il y a une chose que vous devez savoir, c’est qu’il se passe énormément de choses dans cette première partie… Tellement de choses d’ailleurs que l’auteure aurait largement pu le découper en 3 ! 
Il est clair que dans ce premier tome, on ne peut clairement pas s’ennuyer ! L’histoire commence quand nous rencontrons Irina qui vit dans une ville peuplée de créatures surnaturelles. Sorcières, vampires, loups-garous vivent en parfaite harmonie grâce à un traité de paix. L’arrivé de Théobald, l’un des premiers vampires ayant peuplé notre planète, va tout faire voler en éclats et la vie jusque-là plutôt tranquille d’Irina ne va pas tarder à se transformer en véritable cauchemar. 
Quand on rencontre Théobald, on comprend très vite qu’il a un secret et qu’il a des raisons mystérieuses quant à son arrivé. La première question que l’on se pose le concernant est : que vient-il faire à Grawindall ? Quand des éléments de réponses commencent à arriver, il est vrai que j’ai eu un peu peur. Pourquoi ? Car la réponse à ce fameux mystère m’a beaucoup fait penser à une intrigue de la saison 2 de « The Vampire Diaries » que j’avais d’ailleurs détesté. Heureusement, pour mon plus grand plaisir, l’auteure s’en éloigne très rapidement.
Et justement, en parlant d’éloignement, on se rend très vite compte que le roman va nous emmener bien plus loin que son résumé. Cela a été une très bonne surprise, car je ne m’attendais vraiment pas à trouver un univers aussi étendu et une histoire aussi développée et complexe en commençant cette lecture.
En effet, il faut savoir que l’histoire d’Irina va se dérouler sur 3 – 4 ans. On va la voir grandir, mûrir, se forger une carapace de combattante afin de prendre sa revanche sur Théobald qui ne l’a guère épargné. Sur son chemin, elle va rencontrer des gens qui vont l’aider afin qu’elle puisse atteindre un objectif précis et quand elle sera sur le point de l’atteindre, l’histoire évoluera une fois de plus d’une manière surprenante.
Franchement, cette histoire de vampires est à l’antipode de ce que j’ai eu l’occasion de lire jusqu’à présent. Ici, on retrouve une mythologie passionnante et très bien développée. L’univers vampirique mit en place par l’auteure aura réussi à me surprendre, tout comme l’idée de l’apparition du premier vampire d’ailleurs (chose que je ne pensais pas du tout possible en commençant cette lecture). L’un des vrais points forts de cette histoire, c’est qu’elle se dirige toujours là où on ne l’attend clairement pas. 
En ce qui concerne Irina, j’ai adoré suivre son parcours. J’ai de suite beaucoup aimé son tempérament, son côté grande gueule qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Pourtant, elle a tout de même sa part de fragilité l’a rendant humaine et touchante. Ce n’est pas un personnage parfait. Elle doute, elle a ses qualités et ses défauts et c’est ce qui la rend attachante.
Pour Théobald, c’est un peu plus compliqué au vu de ses agissements au tout début de l’histoire. On va dire que c’est typiquement le genre de personnage que j’adore détester. Parfois, j’avais envie de le voir crever dans d’atroces souffrances et parfois, je ressentais de la peine pour lui au vu de ce qu’il avait vécu par le passé. Finalement, le dernier tiers du roman permet de comprendre un peu mieux pourquoi il agit de cette manière. De plus, sa relation avec Angela va lui permettre de s’humaniser et de le rendre un peu moins méchant.
L’histoire monte en intensité au fil des chapitres jusqu’à retomber un peu dans le dernier quart. En voyant le rythme ralentir, je savais que cette accalmie était signe annonciateur de grosse tempête à venir, et j’avais raison. Le dernier chapitre, surtout la fin, nous laisse sur un cliffhanger de dingue me donnant la furieuse envie de me jeter sur la suite…
En bref : une histoire de vampire atypique, passionnante et très rythmée. J’ai été complètement séduit par cette première partie ainsi que par la plume de l’auteure… Moi qui pensais avoir passé l’âge de lire des histoires de vampires, je me rends compte avec ce titre que je m’étais complètement trompé.


Lien vers la chronique : http://plaisir-des-livres.blogspot.fr/2017/04/redemption-partie-1-de-enel-tismae.html

14 avril 2017

Chronique Rédemption 2 - Elo-dit

http://eneltismae.blogspot.com/2017/04/chronique-redemption-2-elo-dit.html

L'avis de Julia

Un second tome explosif absolument parfait !
Tout d'abord, merci aux éditions Sharon Kena pour ce partenariat.
Le premier tome avait été un pur coup de coeur, alors j'avais évidemment hâte de lire cette suite et je l'ai littéralement adoré !

Alors passons à mon avis.

Vous le saviez, l'univers avait été l'un des points que j'avais préféré et le retrouver fut un pur bonheur. Je suis une fois de plus totalement bluffée par l'originalité qu'il peut avoir, la bit-lit est un genre déjà très utilisé, mais ici, vampires et loups-garous ont une identité et une mythologie propres. On apprend que leurs origines sont extrêmement liées, que les uns n'auraient pas existé sans les autres et que les sorcières ont également une grande part de responsabilité dans leur création. 

C'est un véritable triumvirat de créatures fantastiques qui se dévoile, nous immergeant dans un monde incroyable et fascinant au possible. C'est dans ce cadre, que nous retrouvons Irina et Théobald, plus en danger que jamais. Eh bien, croyez-moi, Enel Tismaé va nous faire vivre une aventure explosive et je dirai même, un véritable enfer. 

Dès les premières pages, elle ne nous épargnera pas une seconde, les événements vont s'enchaîner à une vitesse surhumaine, ne nous laissant aucun répit, aucun moment pour souffler. Elle donne à cette suite un rythme véritablement effréné, nous surprenant à de très nombreuses reprises par des rebondissements et des révélations totalement inattendus. Je vous garanti que le stress fera partie intégrante de ce tome, la peur nous tenaillera le ventre, la survie d'Irina, Théobald et Angela n'aura jamais été si ténue.  

Alors, vous vous imaginez bien que les émotions seront au rendez-vous et elles seront bouleversantes. Même si l'humour et l'amour sont omniprésents, nous faisant partager de magnifiques instants très intenses. La peur, vient ajouter une véritable profondeur à l'ensemble, nous faisant littéralement vibrer et ce jusqu'à cette fin terriblement forte.

"Il avait alors compris que l'espoir était pire que tout. L'espoir, plus que l'amour, la rage, l'humiliation ou tout autre sentiment, pouvait vous faire faire des choses folles. Et pourtant, ce soir, l'espoir était de retour dans son âme."

En bref : Cette seconde partie vient clore ce diptyque de manière absolument magistrale, nous faisant vivre une aventure explosive du début à la fin et bouleversante à souhait !

Lien vers la chronique : http://elo-dit.over-blog.fr/2017/04/redemption-partie-2-enel-tismae.html

11 avril 2017

Chronique Rédemption 2 - Les reines de la nuit

http://eneltismae.blogspot.com/2017/04/chronique-redemption-2-les-reines-de-la.html

A la fin de la première partie, nous avions laissé nos amis en bien mauvaise posture !
D'une part, Irina se sent de plus en plus attirée par Théo - mais ça, ce n'est pas le plus grave !
Loin de là !
Le plus dangereux, ce sont les loups qui envahissent la maison lors de la fête d'anniversaire d'Angela.

Après une bataille épique, nos amis vont découvrir que la - charmante (Hummm ! ) - maman de Théo, la sorcière Eugenia est responsable de cette attaque .
C'est un euphémisme de dire que les relations mère - fils sont tendues ^^
Suite à cet affrontement, les liens entre Irina et Théo vont se renforcer et ce qui devait arriver ... arriva !
Irina vit mal sa situation car elle ne peut oublier que Théo est quand même le meurtrier de sa tante.
Mais comme elle l'a découvert, le Théo d'avant n'a plus rien de commun avec celui d'aujourd'hui.
Il est plus humain - si tant est qu'un hybride mi-loup mi-vampire puisse être considéré comme humain.
Irina considère maintenant Angela, la jeune sorcière, particulièrement douée, protégée de Théo, comme sa petite soeur.
Mais Eugenia, obsédée par son désir d'éliminer son fils va s'allier à des loups tout puissants, immortels tout comme sa propre famille.
Irina découvre un secret lié à ses origines qui la laisse complètement abasourdie.
Elle fera tout son possible pour lutter contre son destin et elle aura besoin de l'aide de tous ses alliés : vampires, loups et sorcières pour y arriver !
Mais le chemin va être ardu et elle risquera de perdre bien plus que la vie !

Cette deuxième partie démarre sur les chapeaux de roues et le rythme ne faiblit à aucun moment.

Tout ce qui m'avait séduite dans la première partie s'y retrouve à la puissance 10 !

Irina reste fidèle à elle-même : forte, courageuse, téméraire, battante et protectrice avec ceux qu'elle aime.
Théo n'est plus la brute du premier tome, mais gare à celui qui s'en prend à ses proches, la bête en lui est toute prête à rejaillir.
Angela a gagné en maturité et va se révéler d'une aide précieuse lors de la bataille.
Les personnages secondaires ne le sont plus vraiment car ils acquièrent chacun, un rôle primordial.
Des histoires d'amour vont naitre et apporter de la douceur dans ce monde de brutes et l'humour est présent ce qui permet, parfois, d'alléger l'atmosphère.

En bref, je ne peux que vous recommander cette série qui s'est révélée passionnante, addictive, pleine de suspense et de rebondissements !

Lien vers la chronique : http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2017/04/redemption-partie-2-de-enel-tismae.html

7 avril 2017

Chronique Rédemption 2 - Livre sa vie

http://eneltismae.blogspot.com/2017/04/chronique-redemption-2-livre-sa-vie.html


AVIS DE PANDO  

/!\ Attention, cet avis contient des spoilers /!\
Une lecture qui aura su me faire passer par tout un tas d’émotions, j’ai vraiment beaucoup aimé lire ce second volume de Rédemption.

Nous retrouvons l’histoire, là où elle s’est arrêtée, un lourd combat s’apprête à être donné. Irina plus déterminée que jamais va prendre part à la bataille, attaquée par une horde de loups garous, le combat sera rude mais rien de comparable avec les difficultés qui vont suivre.

Entre Irina et Théo les choses vont aussi beaucoup changer, bien qu’elle souffre encore de tout ce qu’il lui a fait subir, elle ne pourra plus s’empêcher d’être dans ces bras. Une relation explosive va naitre entre eux, l’hybride va se montrer très protecteur envers elle, elle aura bien du mal à se faire entendre mais finira par prendre le dessus sur certaines de ses décisions. Théo va beaucoup lui parler de son enfance, il va se dévoiler comme il ne l’a jamais fait, Irina ne pourra s’empêcher de vouloir le venger, elle le verra d’un nouvel œil, et cela ne fera qu’accentuer les sentiments qu’elle commence à éprouver pour lui.

Malheureusement pour eux, leur idylle n’est pas la bienvenue pour certains, la famille de celui-ci va venir mettre la pagaille dans leur histoire. Et quand Misha, un Alpha va venir réclamer son dû, notre jeune couple va devoir se battre, apeuré par la peur de se perdre l’un l’autre. Beaucoup de révélations vont être faites et la chasseuse de vampire va bientôt devoir prendre en compte rapidement qui elle est vraiment et faire son possible pour ne pas tomber dans les pièges que la mère de Théo et Misha vont mettre en place, surtout quand la vie de l’hybride est en jeu. Cette envie de vengeance contre eux n’en sera que plus  renforcée.

Un tome bien plus sombre que le premier, plus intense, les personnages sont toujours aussi intéressants à découvrir. On va voir Irina d’un œil diffèrent, elle montrera ses faiblesses tout comme Théobald, cela les rendra plus fort mais aussi plus vulnérable. Voir parfois le bel Hybride se morfondre pour la sécurité de celle qu’il n’y a pas si longtemps aurait donné cher pour avoir sa peau est très touchant. Il ne perd pas pour autant son statut de dominant et se montrera encore plus intimidant bien que certaines de ses barrières commencent à s’effriter, mais il parviendra à garder le respect de ceux qui lui sont proches, il est craint et cela n’est pas près de changer.

Irina a su se faire de nouveaux alliés dans le groupe qui entoure Théo, ils lui seront fidèles lors des moments les plus durs qu’elle devra vivre. Angela se révèlera d’une grande puissance elle m’a bluffé plus d’une fois, j’aime beaucoup cette jeune femme qui elle aussi sous ses aires de petite fille fragile cache une personnalité combative prête à tout pour venir en aide à ceux qu’elle aime. Nous retrouvons tous les personnages que nous avions découverts dans le volume 1 avec plaisir.

Je pense avoir préféré ce tome au premier, car il est plus poussé, plus dans l’action et j’ai vraiment apprécié les révélations choc qui y sont faites. J’ai souvent été angoissée pour l’avenir de Théobald et Irina, ils ne vont vraiment pas être épargnés, l’inquiétude rend la lecture palpitante. Tous ces combats dont on ne devine pas l’issue, avec la peur de perdre un de ces personnages que l’on apprécie tant m’a fait rater quelques battements de cœur.  Les passages où nos deux héros se retrouvent dans l’intimité son très bien amenés, les scènes de sexe sont très bien décrites, passionnelles, intenses et sensuelles. Elles collent parfaitement aux caractères des personnages. C’est tout à fait le genre de Bit lit que j’aime lire, pleine de morsures, de combats et d’amour.

Note : 4,5/5


 Lien vers la chronique : http://www.livresavie.com/redemption-le-tome-2-de-enel-tismae/

3 avril 2017

Chronique Rédemption 2 - Chroniques Livresques

http://eneltismae.blogspot.com/2017/04/chronique-redemption-2-chroniques.html


La bête du Bois de Boulogne (Christine Béchar)Rédemption, partie 2 (Enel Tismaé)
                                                                                                                       18/20

Je remercie Aurélie ainsi que les éditions Sharon Kena pour la lecture de ce second et dernier volume de cette saga. J'avais oublier d'indiquer sur le premier tome que j'avais adoré la couverture. Je le fais donc ici, par contre j'ai plus de mal avec celle-ci. Quelque chose me dérange, sauf que je n'arrive pas à savoir quoi...

La fin du premier tome était une véritable torture. Une véritable explosion grâce au point final. Heureusement le tome 2 redémarre sur des chapeaux et roues et débute directement sur cette fin. Une bonne continuité qui m'a plu. Nous retrouvons Irina et Théobald dans une situation encore plus compliquée. Maman est de retour (celle de Théo) et elle compte terminer le travail qu'elle a débuté il y a bien des années. La famille de Théo semble être partout et pourtant, même si elle n'est pas la plus "gentille", lorsque nous découvrons un peu plus sur le passé de notre chère Irina, au final ils ne sont pas si terribles que cela. Entre les deux, la situation change petit à petit, mais jusqu'où cela ira si ce qui est proche d'Irina la rattrape ?

L'histoire se suit et ne se ressemble pas. Les ennuis arrivent de toutes parts. Il devient de plus en plus difficile de vivre une vie "normale" pour l'un ou l'autre des personnages. D'anciennes querelles, d'anciens contrats, d'anciens accords reviennent à la charge. chacun doit y trouver son compte, sauf que lorsqu'il s'agit d'assouvir une personne il y a un problème de taille. Devenir soumis, se taire, accepter son sort ? Non impossible. Que ce soit Irina ou Théo, aucun des deux ne veut être un faible. Le récit est fluide, vivant. Je me suis souvent demandée comment ils allaient bien pouvoir s'en sortir. Il n'y a pas que les humains et les vampires en cause, les sorcières aussi sont présentes, les loups et même encore un peu plus que cela. Beaucoup de scènes d'actions, d'entraînements car ils vont en avoir besoin. Les scènes d'intimité sont plus nombreuses également, mais restent toujours sensuelles. L'auteur arrive à mettre une pointe d'humour par ci, par là qui permet de détendre certaines situations. Pourtant on peut dire que le calvaire ne fait que commencer.

Les personnages sont de plus en plus nombreux. Nous retrouvons donc Theobald et Irina, ainsi que Angela, mais également James, Edwin, Livia, Alana, Nate, Tom, Alex, Gabriel... Et puis il y a Misha, ce petit nouveau qui vient tel un chien dans un jeu de quilles. Il a beaucoup d'ambitions qui risquent de l'étouffer. Cet homme se croit invincible. Je le vois bien se prendre pour un Dieu vu la façon dont il parle et traite son "personnel". Irina a beaucoup évolué, elle n'arrive cependant pas à faire table rase de ce qui s'est passé des années avant, mais elle tente de comprendre les motivations de certains. Théobald a toujours des réactions de gamins par moment. La jalousie est un vilain défaut et il a du mal à réfléchir avant d'agir et de faire beaucoup de mal. Au vu de son âge il a certaines réactions qui me semblent difficiles à comprendre. Et pourtant en grattant un peu plus, il n'a jamais connu ce qu'il vit malgré tout et ne sait pas gérer une relation durable.

Concernant les autres personnages nous les voyons, pour certains, évoluer, montrer un nouveau visage. La peur peut être un bon élément déclencheur, mais être seul permet de réfléchir et de se découvrir justement. Apprendre à se connaître, apprendre à être soi-même, à être libre. La nature humaine, vampire ou autre peut faire des merveilles, il suffit juste d'y croire. Être émerveillé permet également de voir d'un autre oeil. Chacun des personnages a une place importante. Forts ou non, ils vont afficher tout leur savoir et ainsi permettre de faire de belles batailles. J'ai bien aimé le rôle de Edwin. Il semble prétentieux, non il l'est en fait. Il n'aime pas qu'on lui résiste et encore moins qu'on lui dise non. Mais il sait aussi se montrer utile, parfois. Livia également est intéressante. En fait ils vivent depuis si longtemps qu'ils ont oubliés comment la vie fonctionnait réellement. Il a fallu un peu d'humanité dans leurs parages pour s'ouvrir aux autres.

En conclusion, même si ce n'est pas un coup de coeur comme le premier tome, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. Des rebondissements, des surprises de taille, de l'émotion, des combats, de l'action, de la tendresse, des secrets dévoilés, des familles recomposées... Beaucoup d'éléments qui font qu'il est à découvrir. en plus il n'y a que deux tomes dans cette saga, alors pourquoi hésiter ?


Lien vers la chronique : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/redemption-partie-2-enel-tismae-a129055488

30 mars 2017

Chronique Rédemption 2 : La magie des livres

http://eneltismae.blogspot.com/2017/03/chronique-redemption-2-la-magie-des.html
Mon avis :
Quel plaisir, quelle joie de retrouver Theobald si rapidement (Oui, j'ai craqué dessus, c'est mon mien). Il faut dire que j'avais hâte de connaitre la suite, vu qu 'Enel nous a laissé sur notre fin.


Attention SPOIL

"La mère de Theobald n'a pas dit son dernier mot et compte bien mener à bien son projet. Ce qui devait être une fête d'anniversaire, va finir en combat. Theobald va aller demander réparation à sa façon, mais ce qu'il va trouver, va chambouler Irina a jamais."
Fin du SPOIL

Roman
Pour commencer, j'ai beaucoup aimé la couverture qui regroupe les 3 thèmes de l'histoire : Le fantastique, l'action et l'amour. Et puis, il y a Théo dessus, donc je ne peux que l'aimer :)

Passé la couverture, j'avais hâte de me jeter sur cette suite tant attendue. J'allais enfin pouvoir la connaître.  Rho, mais quelle suite ! Je n'en reviens toujours pas alors que ça va faire une semaine que je l'ai lu.
J'ai crié, j'ai ri, j'ai pleuré tant ce deuxième tome 2 m'a touché et surtout une phrase en particulier : la toute dernière du roman.

Mais avant de parler de la fin, commençons par le début. Le roman commence fort, puisqu'il reprend la suite du tome 1 et sa fin explosive. Tout s 'enchaîne super vite, mais avec perfection et réalisme. Les secrets tombent, entrainant avec eux des actions et des retournements de situation. C'est intense, magique, et passionnant. Impossible de s'ennuyer.

Si je devais y voir un point négatif, j'aurais aimé que le combat de fin soit un petit peu plus long, mais ce n'est détail, car l'histoire compense largement ce petit défaut.

Pour couronner le tout, l'auteur m'a offert une fin digne de mes espérances, clôturant parfaitement cette histoire, et nous donnant une belle leçon de morale.


Personnages
Je vous laisse deviner mon état d'esprit quand j'ai retrouvé mon Théo. J'ai aimé le voir évoluer tout en gardant ses traits de caractère qui font son charme. Irina complète parfaitement notre vampire, à un point que je les ai comparé au Ying et au Yang.

Concernant les autres personnages, ils ont également leur importance dans cette histoire, aucun n'est inutile. C'est ce que j'ai apprécié, également. L'auteur ne se contente pas de faire évoluer que ces personnages principaux, elle s'occupe également des secondaires.


Auteur
Que dire de plus sur Enel que vous ne savez pas. C'est une auteur talentueuse qui, a chacun de ses romans, rempli sa plume de magie pour nous créer des histoires plus impressionnantes les unes que les autres.


Résumé :
Le tome 2 est un gros coup de cœur tout comme le tome 1. Après mûre réflexion, j'avoue avoir une préférence pour ce lui-ci. Une histoire pleine de rebondissements, d'action, d'amour et d'amitié.
Photo

Lien vers la chronique : http://lamagiedeslivres.weebly.com/livres-durban-fantaisy/redemption-tome-2

21 mars 2017

Articles suite au prix reçu


http://eneltismae.blogspot.com/2017/03/articles-suite-au-prix-recu.html


Le week-end dernier, j'étais au Salon du Livre et de la Francophonie d'Abbeville où j'ai reçu mon premier prix littéraire
(plus d'infos ici ) ! 

A cette occasion, deux articles sont parus dans les journaux. 


Dans le journal d'Abbeville 


Abbeville 
Le 2e salon du livre, c'est ce week-end

Profitons d'une météo maussade pour se rendre au 2e salon du livre à l'espace culturel St-André. Des auteurs présentent leurs ouvrages avec comme invité d'honneur le Québec.

salon-livre-5.JPG

La 2e édition du Salon du livre se tiendra à l’espace culturel ce week-end. Au programme, des rencontres avec des auteurs locaux, de toute la France mais aussi du Québec, invité d’honneur de cet événement culturel.

Après le Bénin l’année dernière, le Québec sera l’invité de la 2e édition du salon du livre les 18 et 19 mars à l’espace Saint-André. Une quarantaine d’auteurs québécois et Français de tous genres seront présents lors de ce rendez-vous littéraire mais pas que.

Lors de la remise du prix littéraire par les jeunes de la Mission Locale


Après une première édition qui a ravi lecteurs et auteurs avec un millier de visiteurs, le salon du livre revient avec une deuxième édition et un autre invité.

Si le public avait pu rencontrer des auteurs du Bénin lors de la 1ère édition, les amateurs de littérature pourront cette année découvrir des écrivains du Québec.  Ces auteurs venant de la Belle Province sont Martin Bellemare, Eric Dupont, Carl-Keven Korb, Denise Desautels, Jean-Marc Desgent, Hélène Dorion et Elise Turcotte.  Des auteurs de la région et d’ailleurs sent également présents pour ce 2e salon du livre. Des auteurs locaux comme Jacques Béal, Dominique Cornet, Jean-Marie François, Gérard Guerbette, Denis Jaillon, Martine Blanchart, Damien Cuvillier, Jacques Thelen et Léo Lapointe.

Tous ces auteurs présentent certains de leurs ouvrages durant ce salon du livre et pourront échanger avec leurs lecteurs. Des stands sont aussi tenus par des partenaires comme le réseau Canopé, les archives municipales, les Écritoires de St-Valery, l’association Valentin Hauy, la société d’émulation d’Abbeville, la grainothèque de la bibliothèque sans oublier un petit coin bande dessinée. Autres partenaires présents : la librairie Ternisien, la Cabane à poutines et Télé Baie de Somme.

Le prix littéraire de la Mission locale Picardie Maritime a également reconduit avec des jeunes de 18 à 25 ans qui avaient sélectionné le livre qu’ils ont préféré parmi quatre ouvrages d’auteurs présents au salon : Le temps du paysage d’Hélène Dorion, Des pieds et des mains de Martin Bellemare, Les temps d’une vie d’Enel Tismae et Une nuit pleine de dangers et de merveilles de Carl-Keven Karb. Et après concertation, les jeunes ont décidé d’attribuer le prix à Enel Tismae pour son ouvrage “Les temps d’une vie”. Une auteure picarde qui a été très émue lors de l’annonce.

Concert ce samedi soir

Des rencontres avec des auteurs donc mais pas seulement lors de ce 2e salon du livre. Les enfants peuvent créer des livres pop-up, participer à des ateliers sur tablettes, écouter des lectures à voix haute, participer à un atelier avec l’illustratrice Andrée Prigent, créer un marque-page…

Ce samedi soir, les amateurs de musique folklorique pourront découvrir, écouter et apprécier les titres du groupe québécois Les Tireux d’roches. Entrée gratuite sur réservation au 03 22 24 04 69. Le dimanche après-midi, Thomas Dupont proposera des contes.

Samedi 18 (de 14h à 18h) et dimanche 19 (10h à 12h et 14h à 18h) mars à l’espace St-André. Entrée libre. Rens. au 03 22 20 26 80.




Puis dans le Courrier Picard 





20 mars 2017

EDIT : Les temps d'une vie T1 : nominé pour un prix !

http://eneltismae.blogspot.com/2017/02/les-temps-dune-vie-t1-nomine-pour-un.html


Bonjour bonjour, 

Vous avez lu le titre de l’article ?? \o/  
C'est la nouvelle un peu dingue qui m'a été confirmée la semaine dernière ! 



Je suis en lice pour un prix littéraire avec le premier tome de ma saga « Les temps d’une vie ».
Pour ceux qui ne connaissent pas cette saga, présentation ici.

C’est la première fois que ça m’arrive et je peux vous dire que je suis aussi contente que si j’avais déjà gagné. 
Être nominée, c’est une certaine forme de reconnaissance déjà donc je suis plus que ravie ! 

Nous sommes quatre en concurrence pour le prix. J’ai donc une chance sur quatre de gagner
le Prix Littéraire de la Mission Locale Picardie Maritime qui sera attribué par
des jeunes n'ayant pas l'habitude de lire ou d'avoir ce type de responsabilité.
Le tout encadré par la Mission Locale et la Bibliothèque Municipale d'Abbeville.


Le prix sera remis à l’occasion de la seconde édition du  
Salon du livre d’Abbeville le week-end du 18/19 mars.


Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à passer me faire un coucou.
Et qui sait, vous me verrez peut-être monter sur scène pour récupérer un prix. 

C’est beau de rêver non ? :p



EDIT du 19/03/2017 

Et voilà, le salon a eu lieu ce week-end et si vous l'ignorez encore... sachez que j'ai remporté le prix !!! Oui ! Un moment fort en émotion puisque j'ai fondu en larme !
Un immense MERCII aux jeunes de la Mission Locale qui composaient le jury et qui ont votés pour moi.
Voici quelques photos de la remise du prix ^^ 

Crédit photo : Simon, stagiaire chez Ternisien
Crédit photo : Nicolas Fruchart

Crédit photo : Nicolas Fruchart

Crédit photo : Marie 
Crédit photo : Marie